Sandra V.

Infirmière Praticienne Spécialisée Première Ligne (IPSPL)

Prévention

27 juil. 2022

4 min.

L’hépatite

Selon un rapport de 2017, de l’organisation mondiale de la santé (OMS) plus de 325 millions de personnes vivent dans le monde avec une infection chronique par le virus de l’hépatite B(VHB) ou de l’hépatite C (VHC)1.

L’hépatite fait des ravages dans le monde, il est donc important d’en connaître un peu plus pour poser les bonnes actions.
Bonne lecture !

C’est quoi, l’hépatite ?

L’hépatite est une inflammation du foie pouvant être causée par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés, ou par contact avec le sang d’une personne infectée et transmise par le partage d’aiguilles, de seringues ou d’autres articles associés à l’utilisation de drogues ou par des rapports sexuels sans préservatif.

Les différents types d’hépatite

Les hépatites se regroupent en 2 grandes catégories.

Les hépatites virales

Elles sont causées par une infection à un virus.
Il existe six types de virus de l’hépatite différents qui peuvent provoquer une hépatite. Ils sont désignés par les lettres A, B, C, D, E et G.

Les différents virus de l’hépatite2 se transmettent de différentes manières :

  • Hépatite A : par de l’eau ou de la nourriture contaminée par les selles de personnes infectées.
  • Hépatite B : par contact avec le sang ou les liquides corporels d’une personne infectée, par exemple en ayant des relations sexuelles ou en partageant des aiguilles (pour prendre de la drogue ou se faire tatouer) avec une personne infectée ; une femme enceinte peut également transmettre l’hépatite B à son bébé.
  • Hépatite C : par contact avec le sang d’une personne infectée, par exemple en partageant des aiguilles ; l’hépatite C n’est généralement pas sexuellement transmissible
  • Hépatite D : comme l’hépatite B
  • Hépatite E : comme l’hépatite A
  • Hépatite G : Le virus se transmet par le sang ou les produits sanguins infectés. Le VHG/VGB-C peut se transmettre par le partage d’articles personnels contaminés et par d’autres comportements analogues (transmission parentérale). Il peut aussi être transmis par une mère à son nouveau-né lors de l’accouchement (transmission verticale) ou par diverses activités sexuelles.

Les hépatites non virales

Elles sont principalement provoquées par l’ingestion de produits toxiques pour le foie (de l’alcool, des produits chimiques toxiques, etc.). Les hépatites non virales peuvent aussi être le résultat de maladies atteignant le foie, comme la stéatose hépatique (« foie gras ») et l’hépatite auto-immune (une hépatite inflammatoire chronique d’origine obscure, qui se caractérise par la production d’auto-anticorps).

Les symptômes

La personne atteinte peut présenter des symptômes3 tels que :

  • Sensation d’être malade, fatigue, perte d’appétit
  • Parfois, légère fièvre et douleur dans la partie supérieure de l’abdomen
  • Gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de liquide (ascite)
  • Apparition de petits vaisseaux sanguins en forme de toile d’araignée sur la peau (angiome stellaire)
  • Jaunisse
  • Démangeaisons
  • Érythrose palmaire
  • Difficulté à penser clairement
  • Tendance aux saignements
  • Selles claires, graisseuses et malodorantes
  • Symptômes de pathologies auto-immunes, tels que douleurs articulaires et, chez les femmes, aménorrhée

En cas d’hépatite B ou C chronique avec cirrhose, un cancer du foie peut se développer.

Protection et prévention

Il existe un vaccin pour protéger contre l’hépatite A et un autre pour protéger contre l’hépatite B. Il existe également un vaccin combiné qui protège à la fois contre l’hépatite A et l’hépatite B.

Depuis le 1er juin 2019, le calendrier de vaccination du Québec4 prévoit une dose du vaccin contre l’hépatite A et l’hépatite B à l’âge de 18 mois. Ce vaccin est de plus offert en 4e année du primaire depuis 2013. Le programme de vaccination scolaire se poursuivra jusqu’à ce que les enfants nés avant le 1er juin 2019 aient atteint l’âge de la 4e année du primaire.

La vaccination contre ces hépatites est aussi offerte gratuitement à certaines personnes qui présentent plus de risques de contracter ces infections. Il n’existe aucun vaccin qui protège contre l’hépatite C.

Depuis la mise en place de la vaccination gratuite au Québec, le nombre de cas d’hépatite B aiguë a diminué de près de 98 %.

Sources

1.www.who.int. (2017, 21 avril) Les nouvelles données sur l’hépatite soulignent le besoin urgent d’une riposte mondiale.
2.Manuels Merck. (2022, 5 juillet). Les faits en bref : Hépatite aiguë. Manuels MSD pour le grand public.
3.Manuels Merck. (2022b, juillet 5). Les faits en bref : Hépatite chronique. Manuels MSD pour le grand public. 
4.Gouvernement du Québec. Hépatites A, B et C. (2019).

 

 

Inscription infolettre
Envie de recevoir une dose de santé chaque semaine? Inscrivez-vous à l'infolettre Olive.
  • Des conseils de prévention santé
  • Des offres privilèges en exclusivité
* en vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des courriels provenant d'Olive.
Infolettre
Envie de recevoir une dose de santé chaque semaine? Inscrivez-vous à l'infolettre .
  • Des conseils de prévention santé
  • Des offres privilèges en exclusivité
* en vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des courriels provenant d'Olive.